Accueil
>> Accueil >> Recommandations de bonnes pratiques professionnell >> Les relations avec les familles et les (...) >> Le soutien des aidants non professionnels.Une (...)
suivant réduire la police agrandir la police Transmettre le lien de la page Imprimer Nous contacter

Le soutien des aidants non professionnels.Une recommandation à destination des professionnels du secteur social et médico-social pour soutenir les aidants de personnes âgées, adultes handicapées ou souffrant de maladie chronique vivant à domicile


 

Ces recommandations sont inscrites au programme de travail 2013 de l’Anesm au titre des relations avec la famille et les proches.
 

Champ et objectifs
 

Les recommandations proposent des orientations et des pistes d’action aux professionnels de structures sociales et médico-sociales pour accompagner ou soutenir les aidants non professionnels des personnes âgées dépendantes, des personnes adultes handicapées et/ou des personnes adultes atteintes de maladies chroniques vivant à domicile.

 

Conformément aux missions de l’Agence, le document n’est pas destiné directement aux aidants non professionnels, mais aux professionnels exerçant dans des structures accompagnant des personnes âgées de plus de 60 ans malades ou dépendantes, des personnes adultes handicapées, des personnes atteintes de maladies chroniques ou d’une affection de longue durée qui vivent à domicile.

 

4 catégories de structures sont ainsi visées :

  • les services d’aide et de soins à domicile (Saad, Ssiad, Spasad, SAVS, Samsah) ;
  • les accueils temporaires (accueil de jour, de nuit ou hébergement temporaire) ;
  • les unités d’évaluation, de réentraînement et d’orientation sociale et socioprofessionnelle pour personnes cérébro-lésées (Ueros) ;
  • les dispositifs d’informations (Clic, centres ressources).

 

Cette publication se structure autour des thématiques suivantes :

  • La place et le rôle d’aidant non professionnel dans l’accompagnement de la personne aidée (repérage des aidants, différenciation entre l’aidant représentant légal et l’aidant non représentant légal, place dans le projet personnalisé, valorisation de leur investissement, analyse et accompagnement des résistances, etc.)
  • La cohérence et la coordination de l’accompagnement de la personne aidée (organisation des responsabilités de chacun, organisation des informations transmises, place de l’aidant dans la coordination, etc.)
  • Les situations complexes (conflits entre les aidants, entre l’aidant et l’aidé, entre l’aidant et les professionnels, etc.)
  • L’adaptation, le changement ou la fin d’un dispositif (identification des facteurs de fragilité, avancée en âge, fin de vie, etc.) 
  • La promotion des projets de soutien et de répit pour les aidants (mise en place d’une plateforme de répit, partenariat, information sur les dispositifs de répit existant, etc.)
  • Le soutien aux professionnels dans leur relation avec les aidants (projet de service/établissement, renforcement des compétences, stratégies de soutien et de formations, etc).

 

Les recommandations de bonnes pratiques professionnelles (RBPP)

 

La version intégrale des recommandations (avec sommaire interactif intégré) est consultable ci-contre au format PDF


Sommaire interactif détaillé

 

Présentation générale

  • Le contexte et les enjeux de la recommandation
  • Le champ de la recommandation
  • Les objectifs de la recommandation
  • La recommandation, mode d’emploi

I. LA RECONNAISSANCE DE COMPLÉMENTARITÉ ENTRE LES PERSONNES AIDANTES NON PROFESSIONNELLES ET LES PROFESSIONNELS

  • Identifier la place des personnes aidantes non professionnelles dans l’accompagnement de la personne aidée
  • Recueillir les attentes des personnes aidantes non professionnelleset évaluer avec elles leurs besoins, leurs potentialités et les ressources nécessaires pour accompagner la personne aidée
  • Rechercher un équilibre quant à la place des personnes aidantes non professionnelles dans l’accompagnement de la personne aidée
  • Clarifier auprès des personnes aidantes non professionnelles les modalités de partage des informations
  • Faciliter l’implication des personnes aidantes non professionnelles dans la vie de la structure
  • L’essentiel

II. LA MOBILISATION DES DISPOSITIFS RESSOURCES DU TERRITOIRE POUR LES PERSONNES AIDANTES NON PROFESSIONNELLES

  • Accompagner, soutenir ou proposer du répit aux personnes aidantes non professionnelles en fonction de leurs besoins et attentes
  • Améliorer les pratiques d’accompagnement des personnes aidantes non professionnelles au regard de leurs besoins et de leurs attentes
  • Faciliter l’usage des dispositifs d’accompagnement, de soutien et de répit des personnes aidantes non professionnelles
  • Améliorer la perception des accueils temporaires et des plateformes d’accompagnement et de répit
  • L’essentiel

III. LA PRÉVENTION, LE REPÉRAGE ET LA GESTION DES RISQUES D’ÉPUISEMENT

  • Anticiper la variabilité des potentialités des personnes aidantes non professionnelles, l’altération de leur état de santé et les risques d’isolement social
  • Renforcer les compétences des professionnels dans leur capacité à repérer les signes d’épuisement des personnes aidantes non professionnelles
  • Mettre en place un dispositif de veille permettant d’identifier l’émergence de nouveaux besoins des personnes aidantes non professionnelles et les signes de leur épuisement
  • Adapter les réponses lorsque les personnes aidantes non professionnelles montrent des signes d’épuisement ou de perte d’autonomie
  • Accompagner les personnes aidantes non professionnelles lors d’un changement de l’état de santé de la personne aidée
  • Accompagner les personnes aidantes non professionnelles concernant la fin de vie et le deuil des personnes aidées
  • L’essentiel


IV. LA GESTION DES SITUATIONS SENSIBLES

  • Rencontrer les personnes aidantes non professionnelles pour échanger sur les situations de désaccord entre les professionnels et la personne aidée pouvant poser des problèmes éthiques
  • Analyser et rechercher des formes de médiation pour les situations de tensions familiales
  • Analyser, négocier et proposer des solutions pour les situations de désaccord entre les professionnels et les personnes aidantes non professionnelles
  • Organiser avec les personnes aidantes non professionnelles, et en accord avec la personne aidée, les entrées et les sorties d’hospitalisation
  • Anticiper et organiser la gestion des situations d’urgence médicales
  • L’essentiel

ANNEXES

  • Annexe 1 : éléments pour l’appropriation de la recommandation
  • Annexe 2 : synthèse des principaux sigles utilisés
  • Annexe 3 : caractéristiques des principaux congés pour les aidants non professionnels
  • Annexe 4 : caractéristiques des principales aides sociales pour les personnes aidées
  • Annexe 5 : autres exemples d’aides sociales pour les personnes aidées ou les aidants non professionnels
  • Annexe 6 : volet 7 – GEVA sur l’aide mise en oeuvre (suite 1 et 2)
  • Annexe 7 : outils de repérage et de prévention du risque de perte d’autonomie
  • Annexe 8 : élaboration de la recommandation
  • Annexe 9 : Agence nationale de l’évaluation et de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux (ANESM)

 

Autour des recommandations

  • Consultez ci-contre la synthèse au format pdf.
  • Consultez ci-contre les éléments d’appropriation au format pdf.
  • Concultez ci-contre le document d’appui au format pdf ;
  • Consultez ci-contre la bibliographie au format pdf.
  • Consultez ci-contre la lettre de cadrage au format pdf.

 

Cliquez sur le lien en surbrillance pour accèder au Portail national d’information pour l’autonomie des personnes âgées et l’accompagnement de leurs proches lancé le 4 Juin 2015 par le Ministère des Affaires sociales, de la santé et des Droits des femmes et par la CNSA (Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie).

 

Anesm
W3C WAI
homepage list list search plan contact content page