Accueil
>> Accueil >> Recommandations de bonnes pratiques professionnell >> La qualité de vie >> Accompagner la fin de vie des personnes âgées (...)
précédent suivant réduire la police agrandir la police Transmettre le lien de la page Imprimer Nous contacter

Accompagner la fin de vie des personnes âgées à domicile


L’Anesm publie ses recommandations de bonnes pratiques professionnelles intitulées « accompagner la fin de vie des personnes âgées à domicile ».

 

Contexte de la publication des recommandations

 

Ces recommandations de bonnes pratiques professionnelles s’inscrivent dans la filiation de textes internationaux et français qui définissent les droits de la personne et notamment ceux des personnes âgées en situation de handicap ou de dépendance .

Elles interviennent également dans un nouveau contexte législatif :

- la loi n° 2016-87 du 2 février 2016 créant de nouveaux droits en faveur des malades et des personnes en fin de vie qui renforce les dispositions qui existaient auparavant dont les différentes notions sont présentées en annexe 1.

- la loi n° 2015-1776 du 28 décembre 2015 relative à l’adaptation de la société au vieillissement (ASV) dont l’annexe rappelle la nécessité concernant les Ehpad d’améliorer l’accompagnement de fin de vie : recours aux équipes de soins palliatifs et à l’hospitalisation à domicile (HAD) quand la nature et la gravité des symptômes le justifient, développement de la formation des professionnels intervenant, faire de l’accompagnement de fin de vie un des objectifs du projet d’établissement ou de service et de chaque CPOM, etc.

Elles sont des mesures de deux plans nationaux :

-Le plan national 2015-2018 pour le développement des soins palliatifs et l’accompagnement en fin de vie, dont la mesure n°7 « Diffuser les bonnes pratiques » prévoit l’élaboration de recommandations de bonnes pratiques professionnelles, leur diffusion aux professionnels et l’évaluation de leur appropriation.

- Le plan maladies neuro-dégénératives (PMND) 2014-2019, dont la mesure n°30 « Améliorer l’accompagnement de la fin de vie » vise à garantir à chaque malade la prise en compte dans son projet personnalisé de la fin de sa vie et d’organiser le recours aux compétences spécialisées en soins palliatifs pour faciliter les articulations et favoriser le travail en commun de l’ensemble des professionnels.

 

Les destinataires des recommandations

 

Ces recommandations s’adressent aux professionnels d’aide et de soins intervenant à domicile. Les objectifs des recommandations Elles ont pour objectif de les guider afin « d’accompagner la mort dans le grand âge de la façon la plus digne possible ». reposent sur les principes fondamentaux d’une démarche concourant à la bientraitance , à savoir :

- le respect de la personne et de son histoire, de sa dignité, et de sa singularité ;

- l’ajustement des pratiques à chaque situation ;

- le savoir-être des professionnels au-delà d’une série d’actes à réaliser (savoir-faire) ;

- la construction d’un cadre d’intervention favorisant le questionnement éthique et la pérennisation de la dynamique entre penser et agir ;

- la valorisation de l’expression des personnes accompagnées. Ces recommandations permettent aux professionnels d’interroger leurs pratiques dans une perspective d’amélioration continue de la qualité de l’accompagnement, d’apporter des réponses adaptées dans le respect des droits des personnes en fin de vie.

Vous pouvez consulter les recommandations et leur synthèse, ainsi que les documents associés en téléchargeant les PDF ci-contre.

Anesm
W3C WAI
homepage list list search plan contact content page